Comment TROUVER 1 PRODUIT à + de 100 000 EUROS ? DROPSHIPPING – Etienne PERTH

9
3


Maxence : 100 000 €, oui 100 000 € ! C’est
ce qu’on va voir à travers le drop shiping, comment trouver un produit à plus de 100
000 € de vente au minimum. Je suis avec Etienne Perth. On va voir tout ça en détails
dans cette vidéo. Juste avant, cliquez sur le bouton « s’abonner
» pour rejoindre plusieurs dizaines de milliers d’entrepreneurs abonnés à la chaîne YouTube.
Alors je te laisse rapidement te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas,
et ensuite, on va donner toutes les caractéristiques. Comme ça, si demain ou si même actuellement
vous avez un shop, mais qui n’a pas les résultats espérés, eh bien vous allez pouvoir
comprendre ce qu’il faut mettre en place pour vraiment avoir du gros succès et par
la même occasion des euros sur votre compte en banque.
Salut Etienne ! Etienne : Bonjour Maxence. Donc je suis Etienne
Perth du groupe Ecom Millionaires. C’est un groupe que j’ai fondé avec mon associé
Simon il y a un peu plus de six mois et qui compte aujourd’hui presque 12 000 membres.
Donc c’est le groupe le plus important en nombre de personnes en fait dans l’e-commerce
francophone. Simon et moi, on a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros
en un peu plus de 8 mois. Et on a lancé notre formation e-commerce drop shiping depuis le
mois de décembre 2017. Et on a pas mal de membres qui ont rencontré un certain succès.
Donc voilà. Pour répondre à ta question sur comment
trouver un produit à fort potentiel et qui pourrait vous rapporter 100 000 € de chiffre
d’affaires. En fait, pour trouver un produit à fort potentiel, tout va dépendre de votre
niche. Donc ce que vous allez faire dans un premier temps, c’est d’aller espionner
vos concurrents. Dans une vidéo précédente, j’avais notamment montré, j’avais notamment
dit en fait comment aller espionner vos concurrents, notamment en utilisant la Footprint de Google,
site:myshopify.com et tapez le nom de votre thématique. Donc par exemple si on reprend
la thématique du graffiti, vous allez taper site:myshopify.com « graffiti » et vous
allez aller sur tous les sites de graffiti et en parallèle, vous allez créer un faux
persona Facebook. Donc c’est quoi un persona Facebook, c’est un nouveau profil que vous
allez vraiment « éduquer » à n’aimer que les intérêts en relation avec le graffiti
dans notre exemple. Donc ce faux persona-là, il va aller se rendre sur les sites où déjà
vous allez pouvoir être retargeté sur les sites que vous allez visiter et vous allez
aussi aimer les pages Facebook liées aux sites de vos concurrents. En fait, de cette
manière-là, vous allez avoir beaucoup de chances d’être visé. Donc déjà d’être
re-ciblé par ces sites-là, mais en plus de ça, d’être visé par leurs nouveaux
produits. Il est très important qu’on vous crée ce faux persona. Vous allez vraiment
faire attention à la manière dont vous allez le construire. Ce que j’entends par là,
c’est que si Facebook détecte une activité anormale, eh bien vous avez beaucoup de chances
qu’il supprime directement votre compte ou qu’il vous demande des informations supplémentaires,
qu’il vous demande de vérifier votre identité, etc. Donc ce que vous allez faire c’est
commencer à liker quelques intérêts, donc à aimer quelques intérêts, enfin, concernant
la niche dans laquelle vous êtes ou par exemple si vous êtes sur le Landing Graffiti, vous
allez aimer des gars qui font du graffiti et qui sont super connus. Vous allez aimer
leur page, vous allez aimer les pages, les groupes comme graffiti is my life ou je ne
sais pas, là je donne des exemples, je n’en ai aucune idée, mais vraiment, vous devez
vous mettre en fait dans les chaussures d’une personne qui aime le graffiti, d’aller chercher
tous les intérêts que ça soit les magazines, vous allez aimer les magazines qui sont en
lien peut-être avec la culture un peu hip hop, graffiti etc., éventuellement les documentaires.
Je ne sais pas, là, je suis en train de repenser à mes années de jeunesse, comme Urban TV
et des trucs comme ça. Voilà, c’est des gens qui sont peut-être un peu plus propices
à aimer tout ce qui est autour du monde du graffiti.
Donc vraiment, c’est hyper important et vous allez faire ça de manière progressive.
Parce que si vous y allez directement et vous likez dès le premier jour avec un nouveau
compte Facebook les intérêts liés au graffiti, vous allez vous faire battre. Donc vous allez
le premier jour liker trois ou quatre intérêts, rentrer dans quelques groupes, essayer de
rajouter une dizaine d’amis maximum et voilà, vous allez vraiment faire travailler ce compte
de manière progressive. Et petit à petit, eh bien vous allez commencer à pouvoir aimer
de plus en plus d’intérêts chaque jour, à inviter plus d’amis et plus d’amis
chaque jour, à interagir de plus en plus, envoyer éventuellement des messages privés
pour faire comme si vous aviez une activité normale aux yeux de Facebook et voilà, vous
voulez vraiment construire un profil, ce qu’on appelle un profil robuste qui est quasiment
la pleine confiance de Facebook afin de pouvoir avoir ce profil de manière long terme, surtout
si vous avez une stratégie long terme avec votre shop, vous voulez pouvoir utiliser ce
persona dans un, deux, trois, quatre ans et pouvoir voir ce que vos concurrents font.
A partir du moment où vous avez liké tous ces intérêts, etc. Vos concurrents, ils
vont forcément vous cibler, si vous avez fait de bonnes recherches concernant les intérêts
de cette niche, vous allez automatiquement recevoir les pubs sponsorisées de vos concurrents.
Donc voilà, vous allez laisser un peu l’algorithme se faire et ça ne se fait peut-être pas
forcément du jour au lendemain, mais vous allez être retargeté. Et à partir de ce
moment-là, quand vous allez commencer à voir leurs pubs sponsorisées, vous allez
pouvoir voir eh bien le taux d’interaction, enfin, pas le taux d’interaction, mais l’interaction
sur le post. Donc vous allez voir les likes, les commentaires, les partages, voir si les
personnes disent : oh je veux ce produit-là et qui taguent leurs amis etc. Ça veut dire
que c’est un produit vraiment à fort potentiel. Attention par contre par rapport à ça, c’est
un peu comme Instagram, il faut vraiment faire attention et ce que je vois de plus en plus
en fait, c’est malin oui et non, mais il y a des gens qui balancent des pubs sponsorisées,
mais en fait qui vont payer des sites un peu externes.
Maxence : Des faux likes ou des choses comme ça ?
Etienne : Exactement. Maxence : Ok.
Etienne : En fait, ils vont donner le lien du post et il va y avoir peut-être 3 000
indiens qui vont aimer le post. En fait, voilà, stratégiquement, ça peut être pas mal puisqu’un
post qui a plus d’interaction eh bien ça donne plus confiance. Si vous avez un post
avec par exemple 1 000 interactions, eh bien forcément, vous allez vous dire que le potentiel
prospect va se dire que … Maxence : Preuve sociale positive ouais. Si
tout le monde aime c’est que ça doit être bien, c’est aussi bête que ça.
Etienne : Ouais, exactement. Donc faites attention par rapport à ça. Regardez si les likes
sont légitimes ou pas. Et ensuite, quand vous voyez un post comme ça, eh bien vous
pouvez vous rendre directement sur le site de la personne. Et ce que vous pouvez éventuellement
faire pour voir si son site fonctionne bien eh bien, c’est de passer une commande. Vous
allez dépenser peut-être 15 € ou 20 €, mais en fait, il faut savoir que sur tous les sites
shopify et les sites e-commerce en général, les commandes sont
numérotées en fait. Par exemple commande 1001, 1002, jusqu’à 32 000, 50 000, etc.
et si une boutique a la commande 50 208 eh bien ça veut dire que cette boutique fonctionne.
Et vous pouvez voir notamment avec une app dont on avait parlé au préalable en fait
e-commerce inspector, c’est un plugin en fait. Vous devez vous abonner, je ne sais
plus combien ça coûte si c’est une licence à vie ou par mois. Mais en fait, ça vous
donne directement les statistiques du shop. Donc vous pouvez voir si ce produit-là a
été vendu beaucoup de fois ou non au cours des dernières semaines.
Une autre astuce à laquelle je suis en train de penser actuellement, c’est aussi tout
ce qui est des liens bit.ly et goo.gl. En fait, si vous voyez un produit, une pub sponsorisée
avec un lien bit.ly et goo.gl, où il y a beaucoup d’interactions, etc., eh bien ce
que vous allez faire, c’est vous allez prendre tous le lien, vous allez le mettre sur votre
barre de recherche et avant d’appuyer sur entrée, eh bien vous allez mettre un plus.
Vous allez mettre un plus et vous allez appuyer sur entrée et là, ça va vous donner les
statistiques en fait, de ce lien. Vous allez voir vraiment lors du dernier mois, dernière
semaine, dernier trois mois le nombre de click sur ce lien. Et en fait, c’est super bien
parce que ça peut. Imaginez que vous avez un produit qui a 1 000 clicks il y a une semaine,
puis 3 000, puis 7 000, puis 20 000, puis 30 000 eh bien c’est clairement un produit
hot, c’est un winner. Parce que la personne, si elle a 30 000 visites par jour, sur son
site via ce lien, ça veut dire que le produit, il est forcément rentable. Et c’est vraiment
une manière de détecter si un produit est winner ou non. Donc voilà, je pense que c’est
à peu près les astuces principales que nous, nous utilisons pour détecter. Après, il
ne faut pas forcément se fier, enfin, il ne faut pas forcément se fier à ses croyances
et son instinct. Je disais notamment, il y avait une personne que je suivais et qui avait
montré un produit qui avait généré plus de 100 000 dollars et c’était notamment
un lance pierre pour les poissons en fait pour envoyer l’appât. Donc c’est quand
même un produit insolite. Maxence : On ne s’y attend pas la pêche
et là gros gros produit winner best-seller, c’était quoi, un produit à 1 €, 5 €, 20
€. Tu sais à peu près le tarif du produit. Etienne : Eh bien le produit, écoutez, clairement
50 centimes quoi sur Aliexpress. Maxence : Et lui, il le revendait tu penses
combien ? 5 €, 20 € ? Etienne : Non, non, il le vendait, puisque
c’était le marché anglophone, c’est notamment aux Etats-Unis, Canada où ils sont
vraiment fan de pêche. Alors je pense que c’est un peu plus compliqué, mais il le
vendait 9,99 et il faisait en … Maxence : C’est-à-dire qu’il a fait donc,
il l’achète 50 centimes pour que vous le compreniez bien. Il le revendait donc, on
va dire 9,90 € on va dire 10 € pour faire simple dans les calculs. Donc 10 000 exemplaires
vendus minimum en voilà, juste en quelques mois et juste avec un petit produit de 50
centimes pour la pêche, pour pêcher du poisson. Etienne : Ouais et enfin, c’est incroyable.
Et il avait mis en free plus shiping. Donc en fait la technique du free shiping c’est
de dire que le produit est gratuit, mais on fait payer uniquement les frais de port. Et
vraiment, je ne sais pas exactement le nombre d’unités qu’il a vendues, mais en plus,
ce que vous pouvez faire avec ce genre de chose, c’est vraiment mettre des upsells.
Par exemple, qu’on utilise des applications comme Ultimate Special offers de Bold, eh
bien vous pouvez dire : achetez-en deux, obtenez le troisième gratuit. Et ça permet d’augmenter
son AOV (Average Order Value) donc ses paniers moyens. Et ce qui vous permet vraiment d’optimiser
en fait les visites que vous avez et au lieu de vendre uniquement 9,99 ; vous allez peut-être
vendre pour 24 dollars, mais vous aurez vendu 3 unités et pour vous, 3 unités, eh bien
ça coûte 1,50 € plus les frais de port via Aliexpress donc il doit coûter peut-être
1 €. Donc pour 2,50 €, vous faites 24 dollars. Donc c’est juste incroyable quoi.
Maxence : Ouais donc ayez toujours ça à l’esprit et comme ça, ça vous permettra
d’avoir…, enfin, il suffit en fait dans l’e-commerce, de manière générale, j’ai
remarqué, moi d’un œil extérieur d’infopreneur, tous les gens qui ont du succès il suffit
d’un produit, voire deux produits, voilà winner, best-seller. Et c’est là que vous
allez vraiment avoir le jackpot. Et souvenez-vous de manière générale, il y a la loi 20-80,
mais c’est encore plus voilà 1% donc 1 produit sur 100 va peut-être vous rapporter
95% de votre chiffre d’affaires. Donc vraiment, tablez sur ce produit winner parce qu’il
vous en faut juste un de temps en temps et comme ça, c’est là où vous avez une rentabilité
assez grandiose par rapport à ça. Etienne : Et notamment pour rebondir par rapport
au produit, ne testez pas forcément 15, 20 produits d’un coup en une semaine. Ce n’est
pas possible. Il faut vraiment allouer un certain budget, un produit en particulier
et vraiment faire les choses bien avec une bonne page d’inscription, des bonnes images,
une bonne description, le bon prix aussi. Le bon prix, on n’en parle pas forcément
souvent, mais le prix est un élément déterminant. C’est vraiment super important de le tester.
Et notamment, moi, j’ai une petite anecdote par rapport à ça où on avait un produit
qu’on achetait pareil l’achat plus l’envoi, ça nous coûtait peut-être 1,20€, un truc
comme ça depuis Aliexpress. Et au début, on l’a testé à, peut-être 7 ou 8,99€
plus 2,40€ de frais de port. On a fait 0 vente, ni 1. Ensuite, on a descendu le prix
de l’article à 5,99 plus 2,40€ de frais de port, puis à 2,99 plus 2,40 de frais de
port. On est même allé jusqu’à 99 centimes plus 2,40 de frais de port. Parce qu’on
était persuadé qu’elle allait fonctionner. Et en fait, il ne marchait toujours pas. Et
on s’est dit : disons on va le mettre à 12,99€ plus frais de port. On a mis peut-être
1,40 € ou 2,40 €, je ne sais plus. Et là, on a vendu 1 000 unités quoi. Aussi
l’importance du prix. Maxence : Il faut vraiment tester, le même
produit, tout était pareil, c’est juste à chaque fois, vous allez juste tester le
prix et à un moment donné, ça a fonctionné, ok.
Etienne : Ouais, on a trouvé le brake point en fait, genre un unique paramètre en fait
nous a permis vraiment de tout changer quoi. Et on a pu, ben voilà, vendre plus de 1 000
unités de ce produit-là et qui nous a ramené voilà plus de 10 000 € et plus les upsells
et toutes les séquences d’emails et tous les emails qu’on a récupérés. Donc au
final, ça chiffre à beaucoup plus. Maxence : D’accord. Donc ça c’est parfait.
Ok ben merci par rapport à toutes ces caractéristiques. Donc souvenez-vous, c’est ça qui va faire
une grosse différence et surtout vous permettre vraiment d’encaisser du cash dans votre
shop. Donc merci une nouvelle fois par rapport à
tous ces conseils. Donc si vous avez apprécié la vidéo, cliquez sur le petit bouton like
juste en-dessous, sur le petit pouce, merci par avance, puis n’hésitez pas à partager
la vidéo. Vous avez peut-être des connaissances ou des amis qui aimeraient avoir un business
sur Internet et qui se posent des questions vis-à-vis du e-commerce ou qui aimeraient
vraiment faire développer leur shop. Donc merci par avance du partage. Et si vous êtes
encore là, ben peut-être que vous vous dites, ok Etienne, j’ai bien retenu toutes les
informations que tu as données, je te remercie pour les conseils, je veux que tu me coaches,
je veux que tu me formes, je veux que tu sois mon mentor. Est-ce que tu as une formation
pour m’aiguiller sur le sujet ? Donc la réponse est oui. Ça c’est la bonne nouvelle,
mais qu’est-ce qu’il y a exactement pour savoir si ça vous correspond par rapport
à votre profil et qu’est-ce qu’il y a grosso modo à l’intérieur de la formation.
Etienne : Donc en fait, avec mon associé Simon, on a sorti une formation Ecom Millionaires
system qui est composée de plus de 100 vidéos réparties dans 7 modules. Donc on a les vidéos,
enfin les modules sur : comment trouver une niche rentable, comment trouver des produits
en fait un peu, ce qu’on vient d’énoncer avec des stratégies encore plus avancées,
comment trouver des produits winner, etc., qui vous permettront de générer pas mal
d’argent, comment construire un site de A à Z avec plus d’une trentaine de vidéos
où on vous donne un maximum de tips pour augmenter vos taux de conversion maximum.
Ce qui est vraiment super important, il ne faut pas s’amuser à dépenser de l’argent,
à gaspiller de l’argent sur Facebook si vous n’avez pas un site qui convertit, un
site qui est professionnel, c’est vraiment super important. Ensuite, on a un module sur
tout ce qui est publicité Facebook niveau débutant. Donc on a peut-être une quinzaine,
une vingtaine de vidéos sur ce module-là, où on explique, on a divisé en deux en fait,
on a une partie théorique et ainsi qu’une partie pratique. On vous explique tout ce
qui est de business manager, le pixel, le retargeting, les audiences similaires, les
audiences personnalisées, etc. Et on vous explique vraiment tout de A à Z et après,
on a le module 5, notamment les publicités, enfin, Facebook ads niveau avancé. Donc là,
on vous donne des méthodes, par exemple, la méthode snipper afin de cibler de manière
ultra précise vos prospects, comment skyler de 0 à 9 000 € par jour. C’est notamment
un case study qu’on avait fait sur une boutique, on avait lancé fin septembre 2017 où on
est passé de 0 € à 9 000 € en moins de 10 jours grâce aux….
Maxence : 1 000 € par jour, c’est un temps record, juste en quelque jours, c’est ça
qui est top quand vous avez la bonne stratégie. Etienne : Ouais jusqu’à 9 000 € par jour.
Donc c’est vraiment. Maxence : Ah mais 9 000 € par jour ?
Etienne : Ouais comment on est passé de 0 à 9 000 € par jour en l’espace de 10
jours. Donc ce n’est pas 1 000 € par jour. Maxence : Ouais donc là, c’est vraiment
des sommes hallucinantes avec 30% de marge minimum.
Etienne : Ouais voilà. Donc ensuite, on a la stratégie au niveau de l’email marketing
ou comment mettre en place ces flux d’emails, quels flux d’emails on peut mettre donc
notamment la série de bienvenue, la série post-achat. Enfin, vraiment on vous donne
toute une stratégie qui nous a notamment permis de générer 140 000 € de chiffre
d’affaires grâce aux emails et vraiment tout est donné. On a aussi un module sur
comment gérer une équipe. Après c’est un peu plus avancé, mais comment gérer une
équipe pour s’occuper de toute la partie opérationnelle. Et c’est notamment ce que
je te disais tout à l’heure, c’est que nous on ne s’occupe quasiment plus de la
partie opérationnelle. Tout ce qui est traitement des commandes, tout ce qui est la gestion
du service client, etc., on ne s’en occupe pas. On a tout délégué à notre équipe
en fait et après, vraiment, ce qui fait la différence par rapport, je pense à d’autres
formations, c’est vraiment le groupe mastermind privé dans lequel on fait au moins un live
toutes les deux semaines, dans lequel on répond à toutes les questions des membres. Et puis
parfois on fait des lives en mode surprise, ce qui ramène presque à un live chaque semaine
où on donne nos tips, nos astuces, aux membres de notre formation. Vraiment, on essaie voilà
de propulser tout le monde et d’apprendre un maximum de choses aux personnes qui sont
dans la formation. Maxence : Ok, eh bien merci une nouvelle fois.
Donc si vous visionnez cette vidéo depuis YouTube, il y a le lien à l’intérieur
de la vidéo. Donc cliquez bien sur le lien, ça va vous rediriger vers la page de présentation.
Si vous visionnez cette vidéo depuis un smartphone ou une autre plateforme, il y a le (i) comme
info en haut à droite de la vidéo où encore tout est dans la description juste en-dessous.
Donc cliquez bien sur le lien, comme ça, ça vous permet d’atterrir sur la page.
Vous regardez si ça vous correspond et on vous dit donc à tout de suite de l’autre
côté directement dans la formation et surtout à tout de suite sur la page de présentation.
Bon shop, bonne mise en place et surtout excellent produit bestseller pour faire plus de 100
000 € de vente juste avec un produit, ce qui va vous permettre vraiment de développer
votre drop shiping et encore plus particulièrement le shopify. A tout de suite.
Etienne : Ciao, ciao !

9 COMMENTS

  1. Merci pour l'itw ! Top !
    Par contre l'astuce pour voir les statistiques de taux de clic avec bit.ly ou goo.gl ne fonctionne pas. J'ai copié le lien sur ma barre de recherche puis j'ai rajouté un "+" comme indiqué dans l'itw…mais cela ne fonctionne pas. Comment faire svp ?

  2. Je ne trouve pas ecommerce inspector. Est ce que tu ne parles pas de l'app Shopify Inspector plutot ? Sinon merci pour la vidéo interessante !

  3. Un max de valeur ajouté dans cette vidéo, c'est vraiment top ce qu'il partage ! 🙂
    J'imagine que les 4 vidéos sont tournés à suivre, ça devait être marrent de devoir toujours répéter les mêmes choses au début et à la fin ! Les galère de vidéastes ! 😛
    En tout cas merci, je ne perd pas une miette de cette interview !

  4. En complément de la vidéo, découvrez un documentaire INSPIRANT en 4 parties pour créer un Business RENTABLE sur INTERNET ici : https://vivre-de-son-site-internet.com/de-fermier-a-millionnaire-internet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here